Vidéo parc aquatique nu

aqua_extravaganza_3-4
En prenant mes premières vacances en 1982, c’était en méditerranée près d’Argeles, j’ai découvert les seins nus, j’ai eu difficile mais j’ai jamais beaucoup aimé les élastiques de maillots, ensuite il m’a emmenée sur une plage où les gens étaient nus.Sans doute naïve, et sans complexe au niveau du culte du corps tel qu’il existe actuellement, il ne m’a pas fallu beaucoup de temps pour courir dans l’eau pour nager nue dans les vagues.Néanmoins, je n’ai jamais oublié cette sensation de liberté. Ensuite, j’avais compris qu’il était possible de vivre nu sans pour autant être taxé de dépravé et que dans un certain milieu, les naturistes, les femmes étaient finalement plus respectées qu’ailleurs. J’ai fait le pas dès ma séparation. Je ne l’ai jamais regretté.Ceci étant dit, c’est bien la révolte de l’adolescente que j’étais face à ce monde pudibond que je ne comprenais pas et qui se gardait bien de dire pourquoi sinon « c’est pas bien », « c’est dangereux », etc. La semaine dernière (en vacances)je parlais avec un autre belge francophone aussi qui était là avec son épouse et ses trois enfants. Sa famille était naturiste, lui l’est resté, pas son frère. Son épouse l’a suivi mais si elle aime ce mode de vie, elle aime autant partir en textile. Chacun fait donc son choix. L’ennui c’est que cette acceptation de choix est valable chez les naturistes mais n’est pas réciproque de la part de l’autre partie de la société. Télécharger la vidéo (191 Mo, 22 min, 720×516)

 

 

 


aqua_extravaganza_3-4

aqua_extravaganza_3-8

aqua_extravaganza_3-9

aqua_extravaganza_3-10

aqua_extravaganza_3-11

aqua_extravaganza_3-12

Une réflexion au sujet de « Vidéo parc aquatique nu »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *