Video

Vidéo naturiste au pique-nique


Je fais du naturisme depuis que j’ai l’age de 15 ans, j’ai commencé avec ma soeur à faire des plages uniquement de naturiste. Vers l’age de 22 ans, quand j’ai rencontré mon mari, c’est lui qui m’a amené en centre naturiste, c’est lui qui m’a fait découvrir. Au début ça m’a fait bizarre le quotidien, la plage été quelque chose qui me paraissait naturelle, j’ai été surprise par le quotidien nu, le restaurant, faire les courses, finalement c’est quelque chose que j’ai intégré assez facilement. Avec mon mari on a décidé d’avoir des enfants, et là s’est posé la question, a savoir si on voulez continuer dans ce format de vacance. Et finalement on s’est rendu compte que les enfants étaient plus naturel que nous par apport à ça, c’était un état qui leurs était évident, donc on a continué dans ce format. Pour les filles, elles ne se posent pas la question du maillot ou pas de maillot, elle arrivent bien a différencier ce qui est à l’école, on avait un petit peu peur qu’elles véhiculent ce message là, sans que les gens ne connaissent vraiment. Elle sont très pudique par apport à ça, c’est là qu’on a compris qu’on pouvait être très pudique en étant naturiste, et elles arrivent naturellement a faire la différence entre l’école, les vacances, la famille qui en fait et la famille qui en fait pas. Chez la famille qui n’en font pas elles mettent le maillot assez facilement, sans se poser la question. Les enfants avaient une forme par apport au maillot et au naturisme très libre, chaque endroit a sa fonction et on respecte assez facilement chaque personne qui en font ou qui n’en font pas.
Télécharger la vidéo (92 Mo, 14.40 min, 535×460)
Lire la suite

Image

Photos festival nu

Photos festival nu

Une copine nous a prêté un bungalow une année, et puis on est tombé amoureux de Montalivet. J’étais a l’école depuis la maternel jusqu’au lycée, et je me souviens qu’a chaque rentrée elle me parlait de Monta, et je lui disait « tu me bassines avec ton Monta ». Je n’imaginais pas être nue toute la journée dans un camp, je n’avais pas du tout envie, je rejetais complètement l’idée. Puis on s’est dit pourquoi pas, et maintenant je bassine tout le monde avec Monta. L’ambiance, le cadre, l’énergie qu’il y a entre les personnes, c’est vraiment assez spécial. Il y a beaucoup d’activités pour les enfants. C’est pour ça qu’on apprécie ce camp, même si c’est un petit peu cher, on est tellement bien ici, la liberté n’a pas de prix.

Lire la suite

Image

Photos festival naturiste

photo_hippie-1

Ca fait 30 ans que nous venons au CHM, et la raison principale pour laquelle nous venons, c’est le naturisme. Des centres pareils ou il y a toutes les activités, on en trouve partout, mais le CHM apporte une particularité. On ne trouve pas ailleur le naturisme comme il est pratiqué ici, ce centre a une réputation, une histoire. Au fur-et-à-mesure des année, le service a bien évolué, il y a ici tout ceux dont on a besoin. Dés qu’on a passé les barrières, qu’on est a l’intérieur, on a tout ce qui faut, on a plus besoin de sortir. Quelque soit l’activité qui vous intéresse, ici on trouve tout. Il y en a pour tout le monde, quelque soi le groupe dont vous faites parti, même pour les plus anciens. Pour nous il n’y a pas autant de chose que pour les jeunes, mais ce n’est pas un problème, parce que ce qu’on cherche avant tout c’est le calme. Il y a une ouverture, une amitié avec les Français qui m’a beaucoup plu. Au paravent l’amitié franco-allemande était différente lors de mon premier séjour. Ici on est tous amis quelque soi la nationalité. Peut-être qu’un jour on sera même plu toléré si ça continue dans cette voie, ça ne sera plus vraiment un centre naturiste, juste un centre ou on peut aller à la plage nu, et ça, pour nous ce n’est pas vraiment des vacances naturistes.

Lire la suite