Video

Vidéo camping naturiste

Vidéo camping naturiste
Nous avions été invité dans ce camping naturiste, c’était un peu difficile, j’avais encore un peu de pudeur, j’avais 10 ans, j’étais assez bloqué. Mais dés la fin du séjour, nous avons acheté une caravane ici, et nous avons depuis passé tous les étés ici. Maintenant je suis devenu un partisan du naturisme, en 22 ans je me rends parfaitement compte de tout les points positif, de toute les bonnes choses que le naturisme m’a apporté, et surtout au niveau relationnel, au niveau de la relation que je peux avoir avec mon corps, avec les autres, ça a été très bien pour moi. Ca je m’en rends compte en comparant ma vie à celle d’autres personnes qui ont plus de complexe peut-être, qui sont moins alaise, qui ont une vie un peut plus conventionnelle, des idées un peut moins large en faite. C’est des réaction un peu clichées, j’ai des amis qui sont assez ouvert donc ça va assez bien, mais on approfondit pas beaucoup. Ils m’ont rarement questionné a ce sujet et ils en sont restés surtout aux clichés habituels. Ils assimilent naturisme et nudisme. Notamment ils ne savent pas que c’est un style de vie qui accompagne tout ça. A présent, l’esprit naturiste a un peut évolué, il est devenu plus large. Les gens sont chaque fois moins nus, il y a plus de personnes habillés, ça ne s’est pas plus civilisé mais c’est devenu un peu plus mondain. Il y a de plus en plus de vacancier en faite, des personnes qui pratiquent le naturisme de façon moins sérieuses. La philosophie pure et dure est en faite entrain de disparaître petit-à-petit. S’appliquer a avoir une vie tout a fait naturiste, vivre nu, vivre sainement, tout ça est un peu partie, la ville est un peu arrivée en faite.
Télécharger la vidéo (158 Mo, 17.16 min, 640×352)
Lire la suite

Image

Photos festival nu

Photos festival nu

Une copine nous a prêté un bungalow une année, et puis on est tombé amoureux de Montalivet. J’étais a l’école depuis la maternel jusqu’au lycée, et je me souviens qu’a chaque rentrée elle me parlait de Monta, et je lui disait « tu me bassines avec ton Monta ». Je n’imaginais pas être nue toute la journée dans un camp, je n’avais pas du tout envie, je rejetais complètement l’idée. Puis on s’est dit pourquoi pas, et maintenant je bassine tout le monde avec Monta. L’ambiance, le cadre, l’énergie qu’il y a entre les personnes, c’est vraiment assez spécial. Il y a beaucoup d’activités pour les enfants. C’est pour ça qu’on apprécie ce camp, même si c’est un petit peu cher, on est tellement bien ici, la liberté n’a pas de prix.

Lire la suite